La Charte Architecturale et Paysagère (CAP)

Pour permettre la sauvegarde du patrimoine bâti dans l’esprit où il avait été réalisé et de conserver des paysages de qualité sur le territoire, le Syndicat mixte Monts et Barrages a édité une Charte Architecturale et Paysagère.

L’objectif étant de faire connaître et comprendre le patrimoine du pays. Cet outil sert également de guide lors de travaux, ponctuels ou plus importants, touchant au bâti et à son environnement, à l’aide de fiches pratiques.

 

La Charte architecturale et paysagère a été réalisée en 2004-2005 par un cabinet d’étude, l’agence AVEC, en collaboration avec deux architectes et avec l’apport important du CAUE de la Haute-Vienne, déjà partenaire de la plupart des actions menées par le Syndicat en direction du patrimoine bâti.

Cette charte a pour objectif de faciliter la mise en valeur de l’architecture traditionnelle et des paysages de deux manières : comme document de connaissance et de référence sur le sujet, et comme document d’incitation et d’aide  à la valorisation de ce patrimoine.

 

La première partie de la charte consiste en une description précise du bâti et des paysages, afin d’en faire ressortir les caractéristiques et l’intérêt. Cette première partie se compose de 5 chapitres :

1 • Le milieu : cadre géographique et ambiances paysagères

2 • L’insertion du bâti dans le paysage : mode d’occupation du sol et implantation du bâti vis-à-vis du relief et des terroirs

3 • Le bâti ancien et son adaptation au mode de vie actuel : typologie de la construction rurale traditionnelle (types de fermes, types de logis d’habitation, bâtiments annexes tels que four à pain, clédier, puits, porcherie, pigeonnier, fontaine, lavoir…)

4 • Intervenir sur le bâti ou construire aujourd’hui : description des types de couvertures et leurs matériaux, des types de maçonneries et leurs matériaux, types d’enduits, caractéristiques des ouvertures, couleurs à utiliser

5 • Traitement des abords : places et cheminements, types de clôtures, cours et jardins

 

La deuxième partie de la charte est, quant à elle, une aide à la valorisation concrète, composée de 11 fiches techniques. Ces fiches, qui reprennent les thèmes évoqués dans la première partie, sont un outil pratique pour les maîtres d’ouvrage, qu’ils soient privés ou publics, et tous les professionnels tels que architectes, paysagistes, entrepreneurs du bâtiment, techniciens des collectivités…

Bien sûr, tous les sujets possibles ne sont pas traités dans ces fiches-pratiques. Elles ont avant tout un but incitatif, elles peuvent être utiles concrètement, mais sont surtout faites pour prouver que certains travaux ne doivent pas être faits de manière anodine, que certains petits travaux peuvent avoir des répercutions importantes, mais surtout que ceux-ci ne sont pas forcément difficiles à réaliser ou contraignants.

 

L’objectif d’une telle Charte est de sensibiliser les habitants au patrimoine bâti qui les entoure quotidiennement, à sa qualité et au sens que celui-ci porte pour l’identité du territoire. Elle permet aussi de poser les bases de l’intervention publique en terme de restauration de l’habitat.

 

Télécharger la Charte Architecturale et Paysagère :

Introduction

Partie 1 : le milieu

Partie 2 : l'insertion du bâti

Partie 3 : l'adaptation du bâti

Partie 4 : restaurer et construire

Partie 5 : les abords

Les fiches-conseils : sommaire

Fiche 1 : bâtiments agricoles

Fiche 2 : changement d'usage d'un bâtiment

Fiche 3 : pierre de taille

Fiche 4 : moellons

Fiche 5 : maçonnerie mixte

Fiche 6 : pans de bois

Fiche 7 : mortiers, enduits et badigeons

Fiche 8 : couvertures

Fiche 9 : ouvertures et menuiseries

Fiche 10 : les couleurs

Fiche 11 : traitement des abords

Annexes